QUELQUES DEFINITIONS

Produits phytopharmaceutiques

« (Ce sont) les substances actives et les préparations contenant une ou plusieurs substances actives (…), qui sont destinées à :
protéger les végétaux ou les produits végétaux contre tous les organismes nuisibles ou à prévenir leur action (…) ;
exercer une action sur les processus vitaux des végétaux, pour autant qu’il ne s’agisse pas de substances nutritives (par exemple, les régulateurs de croissance) ;
assurer la conservation des produits végétaux (…) ;
détruire les végétaux indésirables ou détruire les parties de végétaux, freiner ou prévenir une croissance indésirable des végétaux ».
Il faut noter que certains produits phytopharmaceutiques ont d’autres fonctions que de combattre des nuisibles (par exemple améliorer l’aspect des fruits ou des légumes).

Produits biocides

« (Ce sont) les substances actives et les préparations contenant une ou plusieurs substances actives(…), qui sont destinées à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l’action ou à les combattre de toute autre manière, par une action chimique ou biologique. »

Biocontrôle

C’est l’ensemble des méthodes de protection des végétaux par l’utilisation de mécanismes naturels. Il vise à la protection des plantes par le recours aux mécanismes et interactions qui régissent les relations entre espèces dans le milieu naturel. Ainsi, le principe du biocontrôle est fondé sur la gestion des équilibres des populations d’agresseurs plutôt que sur leur éradication.

Les produits de biocontrôle se classent en 4 familles :
- Les macro-organismes auxiliaires sont des invertébrés, insectes, acariens ou nématodes utilisés de façon raisonnée pour protéger les cultures contre les attaques des bio-agresseurs.
- Les micro-organismes sont des champignons, bactéries et virus utilisés pour protéger les cultures contre les ravageurs et les maladies ou stimuler la vitalité des plantes.
- Les médiateurs chimiques comprennent les phéromones d’insectes et les kairomones. Ils permettent le suivi des vols et le contrôle des populations d’insectes ravageurs par le piégeage et la méthode de confusion sexuelle.
- Les substances naturelles utilisées comme produits de biocontrôle sont composées de substances présentes dans le milieu naturel et peuvent être d’origine végétale, animale ou minérale.